Evaluation de la prévalence de l’anémie chez les élèves bénéficiaires du programme d’alimentation scolaire du PAM (2015-2017) à Nara et à Kolokani au Mali

  • O Touré
  • H Touré
  • A Landouré
  • O Sangho
  • CA Coulibaly
  • A Sangho
  • Y Togo
  • N Telly
Mots-clés: Anémie, élèves, programme d’alimentation scolaire, Nara et Kolokani/Mali

Résumé

La malnutrition chez les enfants de moins de cinq ans, peut contribue à la diminution de la capacité intellectuelle ; il a été aussi accepté que l’insécurité alimentaire, cause de la malnutrition dont un des indicateurs est l’anémie, est une cause d’absentéisme et de baisse de la capacité d’apprentissage chez les enfants d’âge scolaire. La Politique du Mali de promotion de Cantines Scolaires s’est compte sur l’engagement du PAM à couvrir les besoins alimentaires des cantines des écoles fondamentales des cercles de Nara et de Kolokani. L’objectif de cette recherche était d’évaluer le niveau de la prévalence de l’anémie chez les élèves des écoles bénéficiaires du soutien du PAM, afin de disposer d’indicateurs de base permettant à cette organisation d’évaluer l’impact de ses interventions. Sur la base de la liste et des effectifs des écoles, on a procédé à un tirage au hasard d’un échantillon de 27 écoles, puis, proportionnellement à l’effectif de chaque école, 20 à 30 élèves ont été retenus ; soit un total de 560 élèves. Le taux d’hémoglobine chez chaque élève a été déterminé sur place avec l’hémoglobinomètre portatif « HemoCue ». Au total, 170 élèves sur les 560 enrôlés dans les deux cercles, présentaient une anémie avec une prévalence globale de 35,36% (29.1 % à Kolokani et 32.1 % à Nara). Des interventions préventives et correctrices urgentes ont été formulées pour l’administration scolaire et ses partenaires.
Publiée
2019-12-31
Rubrique
Articles originaux