Analyse des données de surveillance de la rougeole, Tominian, 2009 à 2018

  • OB Togola
  • Y Ballayira
  • O Sangho
  • B Traoré
  • Ken Kayembé
  • S Diakité
  • CAT Coulibaly
  • O Dicko
  • H N’Diaye
Mots-clés: Analyse, rougeole, Tominian

Résumé

En 2018, le Mali a notifié 1485 cas de rougeole dont 4 décès chez les enfants de moins de 5 ans. Depuis 1998 les données de surveillance épidémiologique de la rougeole n’ont pas été analysées, d’où l’objectif de cette étude est d’analyser les données de la rougeole de 2009 à 2018 du district sanitaire de Tominian. Méthodes : Une étude transversale rétrospective a été menée sur les données de la rougeole de 2009 à 2018 à Tominian. Elles ont été analysées en temps, lieu et personnes. Les résultats ont été exprimés en fréquences et proportions. Résultats : Au total 96 cas de rougeole ont été enregistrés avec zéro décès. Il y avait 24 cas confirmés biologiquement et 17 par lien épidémiologique. Les moins de cinq ans étaient les plus représentés avec 42,71% avec une prédominance du sexe masculin (55 cas). 2013 a été l’année avec le nombre plus élevé (31 cas) et aucun cas n’a été notifié en 2011 et 2014. La plupart des cas sont apparus entre Mars et Avril. L’aire de santé de Ouan a notifié le plus de cas avec 32 (33%) tandis que 9 aires n’ont notifié aucun cas pendant 10 ans. Les couvertures vaccinales du district sont restées en dessous de 95%. Conclusion : La rougeole évolue de façon cyclique à Tominian avec une couverture vaccinale inférieure à 95%. La majorité des cas étaient des enfants de sexe masculin non vaccinés. Neuf aires de santé n’ont réalisé aucune notification.
Publiée
2019-12-31
Rubrique
Articles originaux