Facteurs de risque associés à la maladie de parkinson ; une étude cas témoins à Bamako, Mali en 2019

  • Aissata NT Koné

Résumé

Introduction : La maladie de Parkinson (MP) est une maladie neurodégénérative caractérisée par des symptômes moteurs et non-moteurs, responsables d’une diminution de la qualité de vie, de l’activité professionnelle et des liens sociaux-familiaux. Ce travail avait pour objectif d’étudier les facteurs de risque associés à la survenue de la maladie de Parkinson au Mali. Matériel et méthodes : Il s’agissait d’une étude cas-témoin portant sur 43 cas et 86 témoins appariés selon l’âge et le sexe réalisée sur une période de 8 mois allant de janvier à août 2019 à la maison des ainés de Bamako. Les cas étaient les malades atteints de la MP diagnostiqués par un neurologue et les témoins étaient indemnes de la MP. L’estimation du risque a été faite par le calcul des odds ratio avec IC à 95% en analyse bi variée, uni et multi variées par régression logistique. Résultats: L’âge moyen des malades était de 68,02 ans. A l’analyse bi variée, traumatisme crânien, antécédent familial de tremblement au repos, résidence rurale, trouble intestinal et profession agriculteur/ménagère étaient des facteurs de risque tandis que thé et café étaient des facteurs protecteurs. A l’analyse uni variée, eaux de puits et troubles du sommeil étaient des facteurs de risque tandis que niveau d’instruction, était facteur protecteur. Après ajustement sur ces variables, résidence, troubles du sommeil et antécédent familial de tremblement au repos étaient des facteurs de risque. Conclusion : résidence rurale et troubles du sommeil sont des facteurs de risques contrôlables de la MP au Mali.

Publiée
2020-07-24
Rubrique
Articles originaux