Facteurs déterminants de la faible utilisation des soins curatifs du centre de santé communautaire de Lassa en commune IV de Bamako en 2017

  • Karamoko Simaga

Résumé

Introduction : La couverture universelle en matière de santé a un impact direct sur la santé de la population. L’accès aux services de santé permet aux gens d’être plus productifs et de contribuer plus activement à la vie familiale et communautaire. Cette étude a été menée dans le but de comprendre les facteurs déterminants l’utilisation des services de soins curatifs dans le Centre de Santé Communautaire de Lassa en commune IV du district de Bamako en 2017. Matériel et Méthodes : Une étude transversale, descriptive et analytique a été menée dans l’aire de santé de Lassa. Ont participé à cette étude, les chefs de ménages ayant résidé dans l’aire de santé pendant au moins 6 mois après l’obtention du consentement éclairé. Les données ont été collectées à l’aide des questionnaires. Une analyse de régression logistique multi-variée a été faite pour les variables ayant obtenu une valeur p ˂ 0,05 (association statistiquement significative) à l’analyse bi-variée en utilisant le logiciel SPSS 21.0. Résultats : L’utilisation des soins curatifs était de 36,9%. La régression logistique multi variée a montré que le manque de confiance aux personnels soignant (p=0,0001), les chefs des ménages de sexe masculin (p=0,0001), et le statut de non adhérant des chefs des ménages au CSCom (p=0,011) étaient significativement associés à la faible utilisation des soins curatifs du CSCom de Lassa. Conclusion : Il est possible d’améliorer le taux d'utilisation des soins curatifs du CSCom, si certaines mesures sont prises en compte (la promotion des mécanismes de partage de risque par des mutuelles de santé, la promotion des activités génératrices de revenus).

Publiée
2020-07-24
Rubrique
Articles originaux