L’INTÉGRATION DU GENRE DANS LES ETABLISSEMENTS D’ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR (EES) AU SÉNÉGAL : QUELLE CONFIGURATION À L’UCAD ET À L’UGB ?

  • FATOU DIOP

Résumé

L’intégration du genre dans les politiques publiques est une approche qui tendrait
à se généraliser. Au Sénégal une stratégie nationale d’égalité et d’équité de
genre (SNEEG) a été élaborée en 2005. Elle procède de l’évaluation de deux
plans nationaux d’actions pour la femme, initiés en 1982 et 1997. Porté par une
volonté soutenue qui se manifeste à travers deux changements de majorité politique
(2000 et 2012), cet engagement dans une dynamique d’égalité et d’équité
de genre ne devrait pas manquer de produire des effets dans le domaine de l’éducation,
notamment dans les établissements d’enseignement et de formation du
supérieur. Au moment où on amorce un autre virage en la matière, avec le vote
en 2012 de la loi sur la parité dans les fonctions électives, il importe d’en faire
l’état des lieux.
Le texte répond aussi à la question de savoir, quelles sont les stratégies adoptées
par les femmes pour conquérir une place en affirmant un leadership dans l’espace
universitaire qui est défini comme un « monde d’hommes. »
MOTS CLES
Genre, femmes universitaire, établissements d’e seignement et de formation du
supérieur, culture.

Publiée
2020-05-19
Rubrique
Articles