AMBIGUÏTÉ DU LIEN ENTRE SOUVERAINETÉ ET MONDIALISATION

  • Angba Martin AMON

Résumé

La question d’une synergie entre politique et économie représente le défi
majeur de la stabilité institutionnelle et sociale. Le fondement de l’autorité étatique
implique certes des relations politiques avec les classes sociales, mais avec
des instances économiques qui, rendent ses actions de développement possibles.
Mais cette interaction de l’ordre politique et de l’ordre économique où devrait se
jouer la démocratie, fonctionne en termes de suprématie plutôt qu’en termes de
complémentarité. On s’aperçoit que la souveraineté politique s’enlise davantage
au profit de la souveraineté économique. L’organisation politique pour encadrer
l’économie du marché pose la problématique de la fondation d’un espace
politique stable et évolutif, reposant sur la volonté des citoyens et indépendants.
L’ordre économique mondial a brisé les principes de justice sociale qui
pouvaient encore réhabiliter le pouvoir. La tentation à vouloir établir ce lien de
façon transparente entre souveraineté et mondialisation en se plaçant du côté du
pouvoir et, considérant les lois et les institutions comme support de l’économie,
ne parviendra pas à remédier l’ambiguïté de ce lien. Et c’est un des symptômes
de la crise politique.
MOTS CLES
Démocratie, économie, État, modernisation, politique, production, travail.

Publiée
2020-05-19
Rubrique
Articles