PROBLEMATIQUE DE L’INSERTION SOCIOPROFESSIONNELLE DES JEUNES DIPLOMES DES UNIVERSITES PUBLIQUES DE COTE D’IVOIRE : CAS DES UNIVERSITES ALASSANE OUATTARA DE BOUAKE (UAO) ET JEAN LOROUGNON GUEDE (UJLOG) DE DALOA

  • N’Cho Brou Hyacinthe

Résumé

Cet article étudie les facteurs sociaux de la faible employabilité des jeunes diplômés
des universités publiques UAO de Bouaké et UJLOG de Daloa en Côte
d’Ivoire et les stratégies pouvant améliorer leur insertion socioprofessionnelle.
Pour y parvenir un échantillon de 255 personnes ont été enquêtées. L’axe méthodologique
qui a guidé le recueil des donnés et la rédaction de cette étude s’appuie
sur les méthodes compréhensive et mixte centrée respectivement sur un
questionnaire et des entretiens directifs et semi-directifs. L’analyse des données
de l’enquête révèle que : le manque d’expérience professionnelle et la faiblesse
du capital humain sont les freins de l’insertion socioprofessionnelle des diplômés
de l’enseignement supérieur public. Pour résorber le chômage l’accent doit
être mis sur l’entreprenariat et l’octroi de micro-crédits.
MOTS CLEFS
Diplômé, employabilité, insertion, jeune, socioprofessionnelle.

Publiée
2020-05-19
Rubrique
Articles