CHALLENGES RELATED TO THE IMPLEMENTATION OF THE AGRICULTURAL ORIENTATION LAW ON WOMEN AGRIBUSINESS ENTREPRENEURSHIP IN MALI: THE CASE STUDY OF SAMANKO AND BAGUINEDA WOMEN

  • Asmao Diallo

Résumé

Le présent document étudie les défis liés à la mise en oeuvre de la Loi d’Orientation
Agricole sur l’Entrepreneuriat Féminin dans le secteur agricole au Mali
: l’étude du cas des femmes de Samanko et Baguinéda. Ce faisant, il explique
l’importance de la LOA ainsi que ses implications pour les femmes dans le
domaine de la propriété foncière. En outre, il analyse les causes principales de
la discrimination de genre à l’égard des femmes en se focalisant sur la manière
dont cette loi a structuré les conditions d’accès des femmes aux ressources
agricoles, en particulier leur propriété foncière. En outre, l’étude examine les
difficultés socioéconomiques auxquelles les agricultrices ont été confrontées
en raison de leur faible niveau de propriété foncière. Afin d’assurer une mise
en oeuvre efficace de l’étude, des méthodes de recherche qualitatives et quantitatives
ont été utilisées pour recueillir les données de recherche au Mali auprès
des autorités nationales et locales. Les questionnaires et les entretiens intensifs
ont été les principaux instruments utilisés pour atteindre le résultat ci-dessus.
Cependant, les données ont révélé que de graves inégalités entre les hommes
et les femmes persistent en raison des disparités entre les genres et des conceptions
erronées. Ils ont clairement indiqué que le contrôle des femmes sur leurs
ressources et la propriété foncière est très problématique. Cela constitue donc
une grave menace pour les droits des femmes, leur autonomisation et la réduction
de la pauvreté. Enfin, les résultats ont conclu que l’absence de propriété
foncière des agricultrices au Mali est principalement liée à la fragilité des
institutions, au patriarcat, au poids des pratiques culturelles et traditionnelles
qui entraînent l’exclusion et la marginalisation des femmes. L’étude suggère
donc la mise en oeuvre de l’approche institutionnelle et de la théorie de l’autonomisation
qui implique la pleine participation des groupes marginalisés, en
particulier des femmes, aux processus de prise de décision à tous les niveaux.

MOTS CLES
Agrobusiness, LOA, Entrepreneurship, Mali, Femmes

Publiée
2020-05-19
Rubrique
Articles