Séroprévalence des donneurs de sang à l’hôpital Nianankoro Fomba de Ségou

##plugins.themes.bootstrap3.article.main##

A Bah
MK Traoré
A Kassogué
D Coulibaly
I Sogodogo
H Diallo
S Diallo S
M Keita
SI Koné
M Kanté
M Diallo

Résumé

Objectifs : Déterminer  la séroprévalence des infections transmissibles par transfusion de produits sanguin labiles chez les donneurs de sang à l’hôpital Nianankoro Fomba de Ségou.


Patients et Méthodes : Il s'agissait d'une étude rétrospective, descriptive effectuée chez les donneurs de sang  de Janvier à Décembre 2016 à l’unité de la banque de sang de l’hôpital Nianankoro Fomba de Ségou. Les tests rapides ont été utilisés pour le dépistage des infections recommandées par l’OMS.


Résultats : 3941 donneurs ont été colligés. L’âge moyen était de 31,21± 8,7 ans (Extrêmes : 18-60 ans). Le sex- ratio M/F était de 15,63. Les donneurs familiaux et les nouveaux donneurs de sang prédominaient avec respectivement 91,4% et 81%. La séroprévalence du VIH, de l’hépatite B, de l’hépatite C, et de la syphilis était respectivement de 5,30% ; 11% ; 2,40% et 5,40%. La séroprévalence du VIH, de l’hépatite B, de l’hépatite C et de la Syphilis était plus élevée chez les primo-donneurs de sang avec respectivement ; 4,62%, 9,69%, 2,11% et 4,69%. Conclusions : La séroprévalence du VIH, de l’hépatite B, de l’hépatite C et la syphilis  est élevée  chez les donneurs familiaux et les primo- donneurs d’où l’importance  de fidéliser les donneurs bénévoles de sang

##plugins.themes.bootstrap3.article.details##

Rubrique
Communication Brève