Evaluation des facteurs de risque susceptibles de produire des infections nosocomiales chez le sujet âgé hospitalisé dans les services de médecine interne et maladie infectieuse du centre hospitalier de Kiffa Mauritanie

##plugins.themes.bootstrap3.article.main##

Boushab Mohamed Boushab
Mamoudou Savadogo
Mohamed lamine Ould Cheikh Melaïnine
BM Darnycka
Abdoulaye Mamadou Traore
fatma Zahara Fall-Malick

Résumé

Objectif : Déterminer les facteurs de risque des infections nosocomiales (IN) chez les patients âgés hospitalisés dans le Service de Médecine Interne et Maladies Infectieuses du Centre Hospitalier    de Kiffa. Patients et Méthodes : Il s'agissait d'une étude transversale et descriptive, menée du 1er janvier au 31 mai 2017. Tous les patients hospitalisés depuis au moins 48 h étaient inclus dans l’étude. Résultat : Au total 73 sujets âgés ont été hospitalisés soit une proportion de 24,17 %.  Le sex-ratio M/F était de 2,31 et l'âge moyen était de 75±10 ans avec des extrêmes de (60-90 ans). La majorité de nos patients (58,9%) avait une hospitalisation supérieure à sept jours. La fièvre associée à l´altération de l´état général étaient le principal motif de consultation.  Les infections de l’appareil respiratoire représentaient 49,7% suivi des appareils urogénital (28,8%), digestif (16,4%) et cutanéomuqueux (6,8%). Les facteurs de susceptibilité aux infections IN étaient liées à l’âge (p=0,00062), à la perte d´autonomie (p=0,0004), altération de l´état général (p=0,0004), aux portes d´entrées (p=0,0001), aux poly pathologies (p=0,02) et à la poly médication (p=0,04). La létalité globale était 15,1% malgré a la prise en charge. Conclusion : Ce travail permet de penser que les sujets âgés dans un tel contexte sont largement exposés au risque élevé d´IN, même si, pour des raisons techniques, les examens microbiologiques n’ont pas été effectués dans notre population d’étude.

##plugins.themes.bootstrap3.article.details##

Rubrique
Article Original