Etude comparative de la séroprévalence des infections au VIH, VHB ET VHC chez les donneurs de sang en collecte fixe et mobile

##plugins.themes.bootstrap3.article.main##

H Traore
Hassana Guitteye
Oumar Sangho
Amadou B Diarra
M Cissé
A BA
et. al

Résumé

Objectif : L’objectif était de comparer la séroprévalence du Virus de l’Immunodéficience Humaine (VIH) et des Virus des Hépatites B et C (VHB et VHC) chez les donneurs de sang prélevés lors des collectes mobiles et en collectes fixes au Centre National de Transfusion Sanguine de Bamako. Patients et méthodes : Il s’agissait d’une étude prospective transversale qui s’est déroulée sur 15mois à Bamako et environs. Un total de 6600 donneurs dont 3300 pour chaque type de cabines (mobile et fixe) ont été inclus en fonction de leur aptitude au don de sang. Les échantillons sanguins ont été testés par l’ELISA. Les données saisies sur EPI INFO 7.0, ont été analysées sur SPSS 20.0. Le test de χ2 a été utilisé pour comparer les proportions avec un seuil de significativité α fixé à 0,05. L’étude a été menée en respectant les règles d’éthique liées à la recherche sur les sujets humains en vigueur en République du Mali. Résultats : Le sex-ratio était de 4,96 en faveur des hommes et l’âge moyen était de 30,03 ± 9,04ans. Les prévalences du VIH, du VHB et du VHC étaient respectivement 2%, 18,1% et 3% chez l’ensemble des donneurs. Le sexe masculin et la tranche d’âge [18 - 25ans] étaient significativement les plus touchés par le VHB. La prévalence du VIH était significativement plus élevée en collecte mobile (2,5%) qu’en centre fixe (1,5%), p=0,003. Les prévalences du VHB et du VHC étaient égales pour les deux collectes, avec 18,2% et 3% pour les mobiles et 18% et 3% pour les fixes. Les coinfections étaient plus fréquentes en collecte mobile qu’en cabine fixe. Conclusion : La prévalence du VIH était élevée en collecte mobile qu’en fixe. Aucune différence de prévalences n’existait entre les deux types de collectes pour le VHB et le VHC. Afin de couvrir les besoins transfusionnels en qualité et en quantité suffisante un réajustement de stratégie semble plus que nécessaire. Cette nouvelle approche doit être focalisée sur la fidélisation des donneurs reçus aussi bien en cabine fixe qu’en collecte mobile, indemnes de toutes pathologies transmissibles par transfusion sanguine

##plugins.themes.bootstrap3.article.details##

Rubrique
Article Original