Adame BA KONARE, de l’Histoire aux histoires : rupture ou continuité d’une écriture militante malienne ?

  • Denis DOUYON
Mots-clés: Parole – pouvoir – cosmologie – histoire – Konaré – Mali

Résumé

Adame Ba Konaré est une historienne et une militante. Son combat est orienté sur la réhabilitation de l’homme noir en général et de l’Africain en particulier. Elle essaie de restituer aux générations futures les faits historiques marquants du Mali en commençant par d’illustres personnages comme Sonni Ali Ber, Sunjata, Da Monzon, Samayana Bassi et les figures féminines maliennes citées dans les récits populaires. L’histoire n’étant pas un long fleuve tranquille, la relation des faits historiques a trouvé en elle des limites, aussi a-t-elle trouvé nécessaire de changer de posture pour mieux ancrer son militantisme dans l’esprit des Africains et surtout des Maliens en actes de langage plus performatifs. L’os de la parole – Cosmologie du pouvoir (2000) et Quand l’ail se frotte à l’encens (2006) tranchent totalement avec le récit linéaire de l’histoire. Hantée par un cycle temporel existentiel estampillé par la recherche, la prise et l’exercice du pouvoir, la thématique des œuvres d’Adame Ba Konaré est une recherche continue dont les actes de parole sont discontinus.

Publiée
2018-11-28
Rubrique
Articles