Particularités de la socialisation professionnelle des apprenants étrangers dans d’enseignement supérieur russe et le pays d’origine: cas des étudiants et diplômés maliens

  • Ichaka CAMARA
Mots-clés: socialisation professionnelle, apprenant étranger, diplômé malien, condition et exigence professionnelles, culture d'accueil.

Résumé

Cet article tente de rendre compte des exigences et conditions de la socialisation professionnelle des apprenants étrangers (maliens) dans des établissements d’enseignement supérieur de la Russie / l’URSS. Cette socialisation y est perçue comme un long processus déterminé par le temps, l'espace et des pratiques professionnelles individuelles des apprenants, leur autoréalisation et auto-actualisation. La socialisation professionnelle secondaire à l’étranger engendre d’importants changements chez certains diplômés en termes de perception de l’organisation et de la conduite professionnelle. De retour au Mali leur pays d’origine, les diplômés doivent s’adapter en vue d’une réinsertion professionnelle. En conduisant une réflexion critique sur des pratiques institutionnelles en Russie et au Mali, l’auteur met l’accent sur le faible engagement de l’État malien pour les diplômés de retour de la Russie. Ces derniers s’en trouvent frustrés occasionnant chez certains un sentiment d’inutilité. Les principaux facteurs de la socialisation professionnelle sont identifiés.
Cette étude montre que le professionnalisme et la sévérité des éducateurs et enseignants, l’orientation théorique générale de la formation, la capacité des apprenants à se fixer et atteindre des objectifs, leur relation au microenvironnement de l'établissement d’enseignement (aux administrateurs, aux enseignants, aux camarades de classes et au personnel d’appui) et autres sont des facteurs, qui peuvent influencer positivement et négativement le cours de la socialisation professionnelle.

Publiée
2018-11-28
Rubrique
Articles