LE DISCOURS RACISTE DES VOYAGEURS FRANÇAIS EN AFRIQUE COLONIALE (ET SES CONTINUATEURS AFRICAINS)

  • Aboubacar Abdoulwahidou MAIGA Université des Lettres et des Sciences Humaines de Bamako (ULSHB)
Mots-clés: Afrique, colonisation, mission civilisatrice, racisme, voyageurs français.

Résumé

La période de la colonisation de l’Afrique par les puissances occidentales a
été marquée par de nombreuses expéditions ethnologiques et journalistiques,
menées souvent par de grands écrivains comme André Gide, Albert Londres,
Michel Leiris et Georges Balandier, dont certains n’ont pas hésité à mettre
leurs plumes au service de la propagande impérialiste dans le but de justifier la
présence française. La fameuse « mission civilisatrice » a été ainsi soutenue et
légitimée dans l’imaginaire populaire des habitants de la France métropolitaine
par la littérature de voyage. Par conséquent, les populations de l’Afrique du Nord
et de l’Afrique subsaharienne ont fait l’objet de maintes adjectivations faciles
et inexactes, auxquelles elles seront associées pendant très longtemps, malgré
la détermination de certains écrivains-voyageurs français à prouver le contraire
(Delafosse, Leiris, Griaule). Ce faisant, cette analyse vise à mettre en évidence
le fonctionnement de ce racisme colonial, auquel n’ont pu échapper même
certains de ceux qui étaient considérés comme des fervents anticolonialistes et
humanistes (Gide et Londres).

Publiée
2020-03-01
Rubrique
Articles