LA RAISON D’ÉTAT DANS LA DRAMATURGIE DE PIERRE CORNEILLE : UN ASPECT DIDACTIQUE POUR INSTAURER L’AUTORITE DE L’ETAT

  • Issa KONTA Faculté des Lettres, des Langues et des Sciences du Langage (FLSL) ULSHB-MALI
Mots-clés: autorité, didactique, état, instauré, théâtre, raison

Résumé

Cet article aborde la question de la raison d’État, plus précisément celle prônée par les
rois et cavalier dans Le Cid et Horace de Pierre Corneille. Ces deux pièces de théâtre
qui sont structurées autour du dilemme cornélien nous proposent des aspects ou valeurs
thématisant la raison d’État. En effet, l’univers étatique est présent sous plusieurs
dimensions dans l’esthétique de Corneille. D’abord, l’Etat est au coeur de la dramaturgie.
Ainsi, il se manifeste par le palais, le Roi, ses conseillers et les combattants. Donc
son théâtre regagne l’idéologie d’autorité. Ensuite, les acteurs principaux de l’Etat
éduquent le lecteur spectateur, car la cause publique est toujours au-dessus des intérêts
particuliers. Delà- là, la raison d’Etat devient le dénouement du théâtre et un appui
considérable pour asseoir l’autorité de l’Etat.

Publiée
2020-03-01
Rubrique
Articles