L’alphabétisation des femmes au Mali

Le regard des acteurs sur son impact, cas de Lassa

  • Boubacar TABOURE Centre National des Ressources de l‟Education non Formelle, Bamako

Résumé

L‟alphabétisation des adultes a commencé au Mali dans les années 1962 avec plus ou moins de réussite car le programme essentiellement scolaire et ne répondait pas aux besoins de la population. En effet, l'éducation a toujours été au centre des préoccupations du peuple malien et des gouvernements qui se sont succédé avec pour objectif " promouvoir un enseignement de masse et de qualité qui intègre les impératifs de développement". Cependant, l'alpbabétisation féminine pose un problème particulier malgré une augmentation sensible de la fréquentaion féminine des centres d'alphabétisation. A la faveur d'une mission d'identification d'une délégation Luxembourgeoise au Mali, en mars 1997, le Centre National de Resources de l'Education Non Formelle a présenté l'idée d‟un projet d'alphabétisation fonctionnelle et de promotion des femmes en zone périurbaine; Lassa, quartier périphérique de la capitale fut retenu pour abriter ce projet car ici, les femmes vivent dans un milieu particulièrement austère. L'objectif général de notre étude est d'analyser le changement d'attitude induit par la mise enœuvre du programme d'alphabétisation à travers la perception des intervenants dans le domaine. Autrement dit comment la population elle-même preçoivent l‟action d‟alphabétisation. Pour atteindre cet objectif, nous avons utilisé trois isntruments essentiels qui sont le questionnaire, le guide d'entretien, et l'observation directe sur un échantillon occasionnel. Les critères d'appréciation du programme portait sur l'acquisition des connaissances instrumentales (lecture, écriture, calcul) et des compétences de la vie couranrte (santé, environnement, hygiène) et leur application dans la vie quotidienne sur le plan individuel, familial et communautaire. Après analyse, il apparaît que le programme d'alphabétisation de Lassa a été d'un apport très utile pour les femmes alphabétisées et leur famille car, il a permis: - d'améliorer leurs conditions de vie; - de créer de nouvelles habitudes alimentaires, vestimentaires et corprelles; - de développer des compétences pratiques dans le domaine de la santé; - de favoriser l'acquisition de compétences de base ( lecture, écriture, calcul). Il semble donc que la politique d'alphabétisation de Lassa soit un exemple à suivre pour les autres régions du Mali à alphabétiser.

Publiée
2018-11-01
Rubrique
Articles