Les maladies mentales et leur impact socioculturel : du culte de possession à l’hystérie

  • Sékou Bouaré

Résumé

Dans le contexte des sociétés africaines en général et maliennes en particulier, la maladie mentale est interprétée selon la culture et la tradition. Il existe cependant une différence entre la possession observée dans les sociétés initiatiques et la celle acquise dans les maladies mentales, du fait d‟agents extérieurs ou intérieurs à la personne selon qu‟on donne à la maladie une explication dans la culture du milieu ou en médecine conventionnelle. Le présent article qui se situe dans ce cadre a pour objectif de montrer le lien qui existe entre la maladie mentale et la culture dans le contexte de nos sociétés africaines profondément ancrées dans les valeurs ancestrales. Mots clés : maladie mentale, hystérie, culte de possession, impact socioculturel, prise en charge, traitement, chimiothérapie, signifiant culturel, pathologie.

Abstract

In the context of African societies in general and especially Malian, mental disease is explained according to culture and tradition. However there is a difference between possession observed in the initial societies and the one acquired in mental sickness, due to the external or agents to the person according to an explanation we give to the sickness in the cultural environment or in the conventional medicine. The present article is placed in this context. Keys words: Mental disease, hysteria, cult of possession, social-cultural impact, takes in charge, treatment, chemotherapy, cultural denoting, and pathology.

Publiée
2018-11-01
Rubrique
Articles