L’utilisation des nouvelles technologies de l’information et de la communication dans la remontée des données sur le paludisme au Mali

  • S Fomba Programme National de Lutte contre le Paludisme
  • M Keita Service d‟Anesthésie réanimation et des Urgences : CHU du Point – G
  • M Konaté Programme National de Lutte contre le Paludisme
  • Sanogo V Sanogo Programme National de Lutte contre le Paludisme
  • D Koné Programme National de Lutte contre le Paludisme

Résumé

Résumé
Cett étude avait pour but de rapporter et analyser les résultats de la collecte des données par le système de remontée électronique sur les activités de lutte contre le paludisme dans huit Districts de la région de Ségou et deux communes du District de Bamako.
La collecte des données a concerné la période de Septembre 2011 à décembre 2012. Elle a concernée 195 Centres de Santé Communautaire, 10 Centres de Santé de Reference et un hôpital régional. Un formulaire d‟une page a été utilisé pour l‟envoie des données. Dans deux Districts sanitaires, les données étaient envoyées directement par SMS sur le serveur tandis que pour le reste des Districts, les données étaient envoyées sur copie dure du formulaire au niveau du district où elles étaient transcrites sur le formant électronique avant de les envoyer sur le serveur via internet. Au total, 220 structures toutes catégories étaient enrôlées pour l‟envoie des données. Sur 3300 rapports attendus, 2826 ont été reçus dont 2565 dans les 5 jours (délais requis) après la fin du mois soit un taux de complétude de 85,64% et de promptitude de 77,73%. Parmi les cas suspects de paludisme 89% ont été testés par Test de Diagnostic Rapide ou par Goutte Epaisse parmi lesquels79% étaient positifs pour l‟ensemble des patients, 80% pour les enfants de moins de 5 ans et 70,68 % pour les femmes enceints. Le taux de promptitude des rapports est largement supérieurs à ceux du système ordinaire avec une valeur de P<10-10.Cette expérience a permis d'atteindre un niveau de promptitude supérieur à celui du système de routine ordinaire avec une valeur de p<10-10. Cette expérience peut être approfondie pour son extension à l'ensemble du pays en mettant plus d‟accent sur la qualité des données.
Mots clés: NTIC ; remontée des données ; District sanitaire ; Paludisme ; Ségou ; Bamako.
Summary:
This research aimed to report and analyze the results of electronic data collection system about malaria control activities in eight health districts of the province of Segou and two municipalities of Bamako. Data were collected from September 2011 to December 2012. It involved 195 community, 10 reference health centers and one regional hospital. A form of one page has been used for data collection. In two health districts, the data were sent via SMS directly on the server while the rest of the districts sent a hard copy form at the district level where they were writen down on the electronic form before sending them on server via internet.
A total of 220 structures were recruited for data sending.For 3300 reports expected, 2826 were received out of which2565 werereceived before 5 days (time required) after the end of the monththatis to say 85.64% of completeness and 77.73% of timeliness. Among the suspected cases of malaria, 89% have been tested by Rapid Diagnostic Test or thicksmearamongwich79% were positive for all age, 80% for children under 5 years and 70.68% for pregnant women. The rate of
timeliness of reporting is much higher than those of the regular system with P <10-10. This experience has achieved a higher level of timeliness than the ordinary routine system with a P value <10-10. This experience may be expended to the whole country by putting more emphasis on data quality.
Keys words: ICT; data reporting; health District; malaria; Ségou; Bamako

Publiée
2018-11-01
Rubrique
Articles