CONNAISSANCES ET PERCEPTION DES PÈRES SUR L’ALLAITEMENT MATERNEL EXCLUSIF DANS LE DISTRICT SANITAIRE DE OUELESSEBOUGOU (MALI)

  • A. Sidibé Keita Centre de Recherche, d’Etudes et de Documentation pour la Survie de l’Enfant (CREDOS), BP : 2821, Bamako, Mali, Tel : (223) 20 21 21 52
  • I Terera Centre de Recherche, d’Etudes et de Documentation pour la Survie de l’Enfant (CREDOS), BP : 2821, Bamako, Mali, Tel : (223) 20 21 21 52
  • H. Dembélé Keita Centre de Recherche, d’Etudes et de Documentation pour la Survie de l’Enfant (CREDOS)
  • Y. Sangaré Centre de Recherche, d’Etudes et de Documentation pour la Survie de l’Enfant (CREDOS)
  • K. KONE Centre de Recherche, d’Etudes et de Documentation pour la Survie de l’Enfant (CREDOS)
  • Y Keita Centre de Recherche, d’Etudes et de Documentation pour la Survie de l’Enfant (CREDOS)
  • M Traoré Guindo Centre de Recherche, d’Etudes et de Documentation pour la Survie de l’Enfant (CREDOS)
  • B. Belem Centre de Recherche, d’Etudes et de Documentation pour la Survie de l’Enfant (CREDOS)
  • M Hachimi Centre de Recherche, d’Etudes et de Documentation pour la Survie de l’Enfant (CREDOS)
  • F Sangho Direction de la Pharmacie et du Médicament, Mali, BP. 5202. Darsalam
  • O. Sangho Agence Nationale de Télésanté et d’Informatique Médicale (ANTIM)
  • H. Sangho Centre de Recherche, d’Etudes et de Documentation pour la Survie de l’Enfant (CREDOS)

Résumé

Le taux de l’allaitement maternel exclusif (AME) selon l’Enquête Démographique et de Santé du Mali (EDSM V) reste faible au Mali (33 %). L’objectif de l’étude était d’étudier les connaissances et perceptions des pères sur l’allaitement maternel exclusif de 0-6 mois.
Une étude transversale descriptive et qualitative s’est déroulée du 10 au 22 décembre 2012 dans le district sanitaire de Ouélessébougou, région de Koulikoro au Mali et a concerné 712 pères d’enfants de 0-59 mois. L’entretien individuel a été utilisé. Nous avons procédé à
l’analyse descriptive, l’analyse de contenu des entretiens individuels.
Une majorité des pères (74, 7 %) ont cité une bonne définition de l’AME. On notait une insuffisance de connaissance pour les avantages et l’âge optimal. La protection du nourrisson contre certaines maladies était le plus connu (77, 7 %) et seulement 44, 6 % connaissaient
l’âge optimal de l’AME. Les pères avaient une bonne perception sur la pratique de l’AME (85, 6 %). Les contraintes rapportées par 94,5% des pères interrogés : maladie de la mère (57, 5 %), pas assez de lait (41, 4 %), douleurs aux seins (18, 8 %) ; 34, 5 % des pères ont identifié
le conjoint (32 %) la mère elle-même (32 %), la belle-mère (20, 4 %), les professionnels de santé (8, 7 %) et les musokorobas/femmes âgées (7, 3 %) comme obstacles à la pratique de l’AME.
Cette étude a montré des insuffisances au niveau des connaissances des pères. Les pères qui ont le pouvoir de décision avaient une bonne perception de la pratique de l’AME. Les pères doivent être associés aux interventions pour la promotion de l’AME en leur donnant plus de
responsabilité dans la mise en œuvre des activités. La sensibilisation doit être couplée à la formation pour donner des informations de qualité.
Mots clés : allaitement maternel exclusif, père, connaissance, perception, Mali

Publiée
2018-12-28
Rubrique
Articles