OBSERVANCE THÉRAPEUTIQUE DES ANTIRÉTROVIRAUX CHEZ LES PATIENTS SUIVIS AU CHU DU POINT G : COMPARAISON DE DEUX MÉTHODES DE MESURE, OBJECTIVE ET SUBJECTIVE

  • Oumar Aboubacar Alassane , Faculté de Médecine, d’odontostomatologie, Centre de recherche et de Formation sur le VIH/Tuberculose Bamako
  • Sory Ibrahim Diawara Faculté de Médecine, d’odontostomatologie, Bamako Centre de recherche et de Formation sur le VIH/tuberculose, Bamako
  • Marie Christine Mbaga Faculté de Médecine, d’odontostomatologie, Bamako
  • Bassirou Diarra Faculté de Médecine, d’odontostomatologie, Bamako Centre de recherche et de Formation sur le VIH/tuberculose, Bamako
  • Seydou Moussa Coulibaly Service de pharmacie hospitalière du CHU Point G, Bamako
  • Yacouba Cissoko Faculté de Médecine, d’odontostomatologie, Bamako Service de maladies infectieuses du CHU point G, Bamako
  • Aliou Bahachimi Faculté de Médecine, d’odontostomatologie, Bamako
  • Jean Paul Dembélé Faculté de Médecine, d’odontostomatologie, Bamako Service de maladies infectieuses du CHU point G, Bamako
  • Sounkalo Dao Faculté de Médecine, d’odontostomatologie, Bamako Centre de recherche et de Formation sur le VIH/tuberculose, Bamako Service de maladies infectieuses du CHU point G, Bamako

Résumé

L’observance au traitement du VIH contribue pour une grande part au succès thérapeutique et confère une bonne qualité de vie aux patients. Nous avons mené une étude transversale du 1er avril 2010 au 30 novembre 2010 à la pharmacie hospitalière du CHU point G. Au terme de cette étude, nous avons enregistré un taux d’observance de 66,7% par la méthode objective et un taux de 72% par l’auto-questionnaire. Les patients avaient une moyenne d’âge de 30,5 ans et étaient à 65% de sexe féminin. Les facteurs liés à une bonne observance étaient le jeune âge, le sexe féminin, le bon niveau d’éducation, le statut matrimonial (veuf) ; à l’opposé, les facteurs liés à la mauvaise observance étaient le sexe masculin, le lieu de résidence (hors de Bamako), la présence de pathologies associées. Les causes d’inobservance étaient nombreuses : l’oubli très souvent induit par les nombreuses occupations, les effets secondaires, les ruptures de stock, la distance du site de dispensation des médicaments. Nous avons en outre observé une bonne concordance (Kappa=0,80) entre les deux méthodes de mesure de l’observance utilisées. Ce qui nous a permis de dire qu’elles peuvent s’utiliser séparément ou ensemble.
Mots clés : Observance, traitement, antirétroviral, Mesure, Bamako, Mali.

Publiée
2019-01-07