CONSEIL PAYSAN A L’EXPLOITATION FAMILIALE AGRICOLE (EFA) : CAS DE LA ZONE COTONNIÈRE DU MALI

  • D Traoré Université de Ségou,
  • A Coulibaly Netherlands Development Organisation (SNV), Bamako,

Résumé

Le Conseil Paysan à l’Exploitation Familiale (CPEF) a été développé par la SNV
(Organisation Néerlandaise de Développement) dans la zone cotonnière Mali-Sud. Cet Article vise à partager l’expérience de l’auteur, conseiller technique à la SNV, dans le domaine du CPEF avec un accent sur ses effets et impacts relativement aux revenus des paysans et leurs capacités d’auto-organisation et de mobilisation de ressources. La particularité du CPEF réside dans sa mise en œuvre afin d’en réduire les coûts, favoriser sa pérennisation. Cette expérience a touché 1.500 exploitations familiales agricoles (EFA) à travers plus de 200 animateurs. La maîtrise d’ouvrage a été assurée par des Unions Régionales de Sociétés Coopératives de Producteurs de Coton (UR-SCPC) pour les bassins cotonniers et par la Plateforme nationale des producteurs de riz pour les bassins rizicoles. Le défi actuel est l’élargissement du CPEF aux exploitations agricoles. Pour cela, il est nécessaire de : i) suivre et mesurer l’impact du CPEF sur les EFA déjà engagées ii) disposer du service (personnel qualifié, documents) pour les EFA en exprimant le besoin, iii) proposer un service à un coût acceptable pour les EFA engagées (ce coût est de 65 300 FCFA/an/EFA) et iv) responsabiliser les UR-SCPC dans l’appropriation du dispositif CPEF.
Mots clés : Exploitations familiales, Sécurité alimentaire, Pratiques agricoles, Renforcement
des capacités, Organisations paysannes.

Publiée
2019-01-09