ACARICIDES UTILISES DANS LES ELEVAGES BOVINS DE LA ZONE PERIURBAINE DU DISTRICT DE BAMAKO

  • A. S YARO Faculté des Sciences et Techniques, Université des Sciences des Université des Sciences des Techniques et des Technologies de Bamako
  • S. KONE
  • S. BENGALY Laboratoire Central Vétérinaire, Bamako, Mali
  • M. DIAKITE Laboratoire Central Vétérinaire, Bamako, Mali
  • N. SAMAKE Laboratoire Central Vétérinaire, Bamako, Mali
  • B. SODIO Faculté des Sciences et Techniques, Université des Sciences des Université des Sciences des Techniques et des Technologies de Bamako

Résumé

Résumé

Depuis la privatisation en 1980 de l’élevage au Mali, on assiste à l’importation massive de médicaments vétérinaires de façon officielle ou par contrebande échappant aux services de douanes et au contrôle de qualité. Cette étude a porté sur l’état des lieux des acaricides vétérinaires utilisés dans les élevages bovins de la zone périurbaine du district de Bamako. Après une revue bibliographique sur les différents groupes d’acaricides, les tiques et les maladies transmises par les tiques, les études ont porté sur le recensement des produits utilisés dans les élevages bovins des zones couvertes par l’enquête. Au total, 9 types d’acaricides et un produit déodorant ont été recensés dans 104 parcs visités. Les différents types d’acaricides recensés sont : Amirabel solution, Amitraze, Bayticol, Deltamethrin, Fipronil, Happy family, Perfecto 1755C, Tick-Stop, Ypermethrin. L’acaricide Tick-Stop était le plus utilisé avec 38,5% de taux d’utilisation. Les acaricides recensés sont pour la plupart originaire de Chine, des USA, d’Allemagne et de Tunisie. Cependant, 2,9% des acaricides recensés étaient d’origine inconnue. Ceci pose de sérieux problèmes de traçabilité de ces produits. Il faut en outre noter que certains éleveurs utilisent des produits non conventionnels, ce qui constitue un facteur de risque pour les animaux et les humains.

Mots-clés : acaricides, élevages bovins, zone périurbaine, Bamako

Publiée
2019-05-21