PRATIQUE DES SOINS AUX NOUVEAU-NES DANS LES CENTRES DE SANTE DE BAMAKO AU MALI

  • KEÏTA HAOUA DEMBÉLÉ Institut National de Santé Publique (INSP)
  • KEÏTA ASSA SIDIBÉ Institut National de Santé Publique (INSP)
  • BAGAYOKO SALIMATA DIAW Institut National de Santé Publique (INSP)
  • BOUREYMA BELEM Institut National de Santé Publique (INSP)
  • GUINDO MARIAM TRAORÉ Institut National de Santé Publique (INSP)
  • IBRAHIM TÉRERA Institut National de Santé Publique (INSP)
  • YACOUBA DAGNOKO Institut National de Santé Publique (INSP)
  • KASSOUM KONÉ
  • KONÉ DIARIATOU KASSAMBARA Institut National de Santé Publique (INSP)
  • FANTA SANGHO Faculté de pharmacie, USTTB, Mali
  • HAMADOUN SANGHO Faculté de Médecine et d'Odonto-Stomatologie, USSTB, Bamako, Mali

Résumé

Résumé

L’objectif était d’étudier la pratique des soins essentiels au nouveau-né dans les centres de santé de la commune I du district de Bamako. L’étude était transversale, la collecte des données s’est déroulée de septembre 2014 à février 2015 dans 6 centres de santé de la commune I. La population d’étude était constituée des nouveau-nés et mères ; des prestataires, des matériels et médicaments pour soins au nouveau-né. Les données ont été collectées sur les guides d’entretien et les grilles d’observations à travers des entretiens individuels et les observations directes. Les données ont été analysées sur SPSS version 12. L’étude a concerné 213 mères, 216 nouveau-nés et 35 prestataires. Parmi les mères, 68,1 % avaient un âge compris entre 20-34 ans, 41,8% avaient fait 4 CPN ou plus. Les soins ont été administrés dans 57,2% des cas par des sages-femmes, mais 51,4% ne connaissaient pas l’intérêt de l’administration de la vitamine K1. Aucun prestataire n’a utilisé la technique de lavage des mains avec du savon avant le port des gants pour l’accouchement. Les nouveau-nés ont été mis en contact peau à peau avec leurs mères dans 6% des cas, 18,1% ont été mis au sein précocement et 30% ont reçu les soins oculaires. Les soins essentiels du nouveau-né ont été administrés de façon insuffisante. Le suivi des prestataires dans les pratiques et l’approvisionnement en matériels et médicaments sont nécessaires.

Mots-clés : Soins, nouveau-nés, centres de santé commune I, Bamako, Mali


Publiée
2019-12-29