ACCESSIBILITE FINANCIERE DES MEDICAMENTS ESSENTIELS EN PREMIERE LIGNE DANS LE CERCLE DE KAYES AU MALI

  • SAMOU DIARRA 1Centre de Santé de Référence (CSREF) de Kayes
  • MODIBO DOUMBIA Hôpital mère-enfant le Luxemburg, Hamdalaye, Bamako, Mali
  • AWA DIALLO Médecin / ancien thésard du service de néphrologie du CHU du Point G, Bamako, Mali
  • MOHAMED DIABATE Médecin à la Direction Générale de la Santé et de l’Hygiène Publique, Bamako, Mali
  • MOHAMED CISSE Médecin au Centre de Santé Communautaire de Diamou, Région de Kayes

Résumé

L’accessibilité financière aux médicaments est un pilier prépondérant de la politique sanitaire du Mali qui a établi un schéma directeur d’approvisionnement et de distribution des médicaments essentiels servant de référence. La présente étude a porté sur l’application du coefficient multiplicateur dans cinq centres de santé. L’approche utilisée a été la recherche-action. Ses limites ont concerné la difficulté d’extrapolation des résultats, la restriction du nombre de cycle de l’approche utilisée.  Le coefficient multiplicateur était appliqué dans l’ensemble des centres mais à des proportions différentes : A la phase I, 60% des centres avaient un taux d’application oscillant entre 43 et 59%. A la phase II, 80% des centres avaient un taux d’application du coefficient multiplicateur au-dessus de 56%. Quatre centres sur cinq s’étaient approvisionnés au DRC, un chez les fournisseurs privés à la phase I ; contre cinq à la deuxième phase. Les déterminants de l’application du coefficient multiplicateur évoqués ont été : le déficit de capacité du DRC à exécuter la totalité des commandes, certaines incompréhensions entre le gérant DRC et ses clients, le non versement de commission (10%) aux acheteurs des médicaments par le DRC. L’étude a permis d’améliorer l’application du coefficient multiplicateur, le respect du circuit d’approvisionnement.

Mots-clés : Accessibilité aux services de santé, Kayes, Mali

Publiée
2020-10-31