IMPACT DU REGIME DE PROPRIETE FONCIERE SUR LA PRODUCTIVITE AGRICOLE : CAS D'UNE COOPERATIVE DE PRODUCTRICES DE RIZ AU MALI

Auteurs-es

  • MAHAMADOU BEÏDALY SANGARE Enseignant-Chercheur, Université des Sciences Sociales et de Gestion de Bamako
  • OUSMANE MARIKO Enseignant-chercheur, Faculté des Sciences Economiques et de Gestion de Bamako, Chercheur associé au Centre de Recherche en Economie de Grenoble (CREG), France, 00223 76 46 64 46
  • MAMA TRAORE Doctorant, Université des Sciences Sociales et de Gestion de Bamako (USSGB), Faculté des Sciences Economiques et de Gestion (FSEG) – Bamako, Tél : 70 20 54 03

Résumé

selon laquelle il existerait une corrélation entre le régime de propriété foncière et la productivité dans le secteur agricole. Pour cela, nous nous sommes intéressés à une coopérative de productrices de riz dans la région de Sikasso au Mali. Ainsi, notre échantillon comporte deux groupes de femmes, certaines sont propriétaires de leur champ d'autres non.  L'objectif visé est de déceler une éventuelle différence entre ces deux groupes de femmes en termes de productivité. Les résultats montrent que les femmes non propriétaires ont une productivité plus grande que celles qui sont propriétaires de leur champ. La principale recommandation est que la création de conditions favorisant l'accès des femmes rurales au marché foncier serait plus efficace que les politiques de redistribution de terres pour corriger les inefficiences du système agricole au Mali.

Mots clés : droit de propriété ; productivité ; Modèle économétrique

Classification JEL : C21 – C25 – D01 – D23

Téléchargements

Publié-e

2020-11-17