Traumatismes pelvipérinéaux : Diagnostic et traitement au CHU Gabriel Touré.

Contenu principal de l'article

Moussa Samaké

Résumé

Les traumatismes pelvi-périnéaux (TPP) posent des difficultés de prise en charge vu la situation anatomique du pelvis et du périnée.
Objectifs spécifiques :
Déterminer la fréquence hospitalière des traumatismes pelvi-périnéaux.
Déterminer les facteurs étiologiques,
Décrire les aspects cliniques, et analyser les suites thérapeutiques
Méthode : nous avons réalisé une étude transversale rétrospective et prospective, allant de janvier 2008 à Décembre 2018 soit une période de 11 ans.
Résultats : Nous avons trouvé 42 cas de traumatismes pelvi-périnéaux au service de chirurgie général du CHU GT en 11 ans, soit une fréquence de 3,2% (42/1291).
Les accidents de la voie publique ont été l’étiologie la plus représentée soit 59,5%.
Nous avons pratiqué un parage périnéal + réparation sphinctérienne dans 38% ; une laparotomie + suture viscérale et vésicale dans 35,71% ; une colostomie de protection dans 45% et un tamponnement pelvien dans 2,4%
Les suites étaient compliquées chez 6 patients soit 14,2% ; le taux de mortalité était de 7,2%.
Conclusion : La fréquence des traumatismes pelvi-périnéaux est en augmentation dans notre CHU Gabriel Touré. Les causes sont multiples.
Les séquelles urologiques, génitales et digestives qui en découlent ont un impact considérable sur la qualité de vie du malade.

Renseignements sur l'article

Comment citer
Samaké, M. (2022). Traumatismes pelvipérinéaux : Diagnostic et traitement au CHU Gabriel Touré. Journal De Chirugie Et Spécialités Du Mali, 1(1), 44–51. Consulté à l’adresse https://revues.ml/index.php/jcsm/article/view/2256
Rubrique
Articles originaux