Etude du niveau de division du nerf sciatique par la dissection cadavérique chez une population malienne.

Contenu principal de l'article

Tata Touré

Résumé

But : Le but de cette étude était d’étudier le niveau de bifurcation du nerf sciatique par la dissection cadavérique chez une population malienne.
Matériels et méthodes : Il s’agissait d’une étude transversale et descriptive, réalisée au laboratoire d’anatomie de Bamako. Soixante-huit nerfs sciatiques ont été disséqués chez 34 sujets cadavériques dont 28 hommes et 6 femmes.
Résultats : Le niveau de division du nerf sciatique le plus fréquemment observé était la fosse poplitée (type F) avec une prévalence de 54,41%. La division intrapelvienne du nerf sciatique (type A) venait en deuxième position, en terme de fréquence, avec une prévalence de 17,65%. Dans 11,76%, la division du nerf sciatique a été faite dans la région glutéale (type B). Le niveau de division du nerf sciatique était le 1/3 moyen de la loge postérieure de la cuisse (type D) dans 7,35%, le 1/3 inférieur de la loge postérieure de la cuisse (type E) dans 7,35%, le 1/3 supérieur de la loge postérieure de la cuisse (type C) dans 1,47%.
Conclusion : Le niveau de division du nerf sciatique est variable d’une population à une autre. Le plus fréquent chez la population malienne est la fosse poplitée suivi du pelvis. La connaissance des variations du niveau de division du nerf sciatique est importante lors du bloc nerveux, des injections intramusculaires au niveau de la région glutéale et des interventions chirurgicales tels que l’arthroplastie de la hanche par la voie postérieure et la réparation chirurgicale des ruptures des muscles ischio-jambiers.

Renseignements sur l'article

Comment citer
Touré, T. (2022). Etude du niveau de division du nerf sciatique par la dissection cadavérique chez une population malienne. Journal De Chirugie Et Spécialités Du Mali, 1(2), 9–19. Consulté à l’adresse https://revues.ml/index.php/jcsm/article/view/2272
Rubrique
Articles originaux