Péritonite appendiculaire sur mésentère commun incomplet : à propos d’un cas dans le centre de santé de référence de BLA

Contenu principal de l'article

Klétigui samuel DEMBELE

Résumé

Introduction :
Les anomalies congénitales du tractus gastro-intestinal sont une cause importante de morbidité chez les enfants, et moins fréquemment chez les adultes [1].
Les variations de position de l’appendice peuvent être soit secondaires à une migration anormale du cæcum lors de sa rotation embryologique soit indépendante de la position du cæcum. Le cæcum migre habituellement jusque dans la fosse iliaque droite (90% des cas) ; cette migration peut s’arrêter dans l’hypochondre droit, situant l’appendice en position sous hépatique. [2]
Les pièges fréquents sont illustrés en particulier avec un carrefour iléo-cæcal en position ectopique par défaut d’accolement du fascia de Toldt ou anomalie de rotation de l’anse intestinale primitive notament les appendicites mésocœliaque et sous hépatiques. [3]
La malrotation intestinale est une anomalie congénitale, peu fréquentes, se traduisant le plus souvent par un tableau d’urgence chirurgicale néonatale, infanto-juvénile et parfois chez l’adulte. Son diagnostic est clinique et paraclinique. Le pronostic dépend de la précocité du diagnostic et de la prise en charge. [4]
La péritonite aigue est une pathologie très fréquente parmi les abdomens aigus chirurgicaux ; grave dans les pays en développement. La cause appendiculaire reste de loin la plus fréquentes et la principale complication de l’appendicite aigue négligée ; avec une fréquence estimée à 3% en France par rapport à l’ensemble des abdomens chirurgicaux aigus, 13,6% à Oman, 20% au Mali et 28,8% au Niger [5 ; 6, 7].
L’appendicite aiguë est l’urgence chirurgicale la plus fréquente d’une douleur de la fosse iliaque droite chez l’enfant, son siège à gauche suite à une malrotation intestinale est extrêmement rare et donc souvent responsable d’un retard diagnostic [8].
La péritonite appendiculaire sous hépatique pose un double problème de prise en charge et diagnostique ; d’une part le traitement de la péritonite et d’autre part celui de l’appendicite en position inhabituelle. Nous rapportons un cas traité dans l’unité de Chirurgie du centre de santé de référence de Bla.
L’objectif était de démontrer les difficultés diagnostiques de cette pathologie dans une structure à moyen limité.

Renseignements sur l'article

Comment citer
1.
DEMBELE K samuel. Péritonite appendiculaire sur mésentère commun incomplet : à propos d’un cas dans le centre de santé de référence de BLA. J Chir Spéc Mali [Internet]. 6 sept. 2023 [cité 13 juill. 2024];3(1):30-8. Disponible à: https://revues.ml/index.php/jcsm/article/view/2677
Rubrique
Articles originaux