Facteurs associés à la réalisation de moins de quatre consultations prénatales à Bougouni en 2020

Auteurs-es

  • Diarra Souleymane

Résumé

Introduction : La consultation prénatale dispensée par les professionnels de santé qualifiés doit servir à l’identification des risques liés à la grossesse. Il s’agissait d’étudier les facteurs associés à la réalisation de moins de quatre consultations prénatales dans le district sanitaire de Bougouni. Méthodologie : L’étude était transversale et s’était déroulée entre octobre 2019 et novembre 2020. Elle concernait les femmes âgées de 15 à 49 ans en fin de consultations prénatales ou accouchées moins d’un mois dans un centre de santé. Les données étaient collectées par questionnaires, compilées, analysées par la méthode de régression logistique avec SPSS 21. Résultats : Au total 151 femmes ont été incluses dont 74,8% étaient rurales. Les femmes ayant effectué quatre consultations prénatales et plus représentaient 25,2%. L’âge moyen était 26,13 ± 6,10 ans. L’analyse multivariée montrait après ajustement une réduction significative du risque de faire moins de quatre visites prénatales lorsque la femme était fiancée (ORa=0,09 ; IC[0,01- 0,767]), connaissait la période de début (ORa=0,09 ;IC[0,04-0,22]) et le nombre de consultations prénatales à effectuer (ORa=0,05 ;IC[0,02-0,14]). Le risque était 9,7 fois plus élevé chez les femmes qui avaient évoqué le problème financier comparées à celles qui n’avaient pas après ajustement (ORa=9,71; IC[1,89-49,71]). Conclusion : Notre étude a révélé des associations significatives entre le statut matrimonial, la connaissance du début, du nombre de consultation prénatale, les problèmes financiers et la réalisation de moins de quatre consultations prénatales. Ces résultats suggèrent d’accorder une attention particulière à l’information, l’éducation des femmes sur la visite prénatale.
Mots clés : Consultations prénatales, facteurs associés,Bougouni.

 

Téléchargements

Publié-e

2021-04-20

Numéro

Rubrique

Articles originaux