Contribution à l’amélioration de la qualité de la consultation post natale : une étude d’intervention au Centre de Santé Communautaire et Universitaire de Konobougou, Mali

Auteurs-es

  • MB Coulibaly

DOI :

https://doi.org/10.53318/msp.v11i1.1888

Résumé

Introduction : Les six semaines du postpartum constituent une période à risque de morbidité et de mortalité maternelle et néonatale. Pour prévenir ces risques il est recommandé des visites postnatales de la mère et le nouveau-né. Le but de ce travail était de contribuer à l’amélioration de la qualité de la consultation post natale dans le centre de santé communautaire et universitaire (CSCom-U) de Konobougou. Matériel et méthodes : Il s’agissait d’une étude interventionnelle transversale répétée allant du 01 juillet au 30 novembre 2020 au CSCom-U de Konobougou. Résultats : Nous avons introduit dans cette étude 244 femmes en post partum dont la moitié à l’évaluation initiale et l’autre moitié à l’évaluation finale plus sept agents de santé. La connaissance des signes de danger pour les femmes elles-mêmes et pour les nouveau-nés a respectivement évoluée de 67,2% à 91,8% des cas et de 65,6% à 95,1% des cas. Seulement 14,3% des nouveau-nés étaient examiné à l’évaluation initiale contre 100% à l’évaluation finale grâce au plan d’action. Le résultat de l’examen physique n’était pas annoncé aux femmes dans 71,4% des cas à l’évaluation initiale contre 0% l’évaluation secondaire. Conclusion : Le plan d’action a permis de corriger les insuffisances observées au cours de l’évaluation initiale, d’améliorer la compétence des agents de santé et le niveau de connaissance des femmes.

Mots clés : Amélioration qualité, consultation post natale, Konobougou, Mali

Téléchargements

Publié-e

2021-08-04

Numéro

Rubrique

Articles originaux