Investigation d’un cas suspect de Manifestations Adverses Post Immunisation (MAPI) dans le district sanitaire de la Commune 6, Bamako, mai 2021

Auteurs-es

  • Ténin Traoré

DOI :

https://doi.org/10.53318/msp.v11i1.1903

Résumé

Introduction : Comme tout vaccin, ceux contre la COVID-19 peuvent provoquer des effets indésirables appelés Manifestations Adverses Post Immunisation (MAPI)  ou manifestations post vaccinale indésirables. La MAPI ou manifestation post vaccinale indésirable est défini comme tout incident médical fâcheux qui suit la vaccination. L’objectif était d’investiguer un cas de MAPI avec décès. Méthodologie : C’était une étude descriptive qui s’est déroulée le 21 mai 2021 en Commune 6 du District de Bamako. Elle fait suite à la notification d’un cas de MAPI grave avec décès en Commune 6 de Bamako lors d’une consultation au cabinet médical Sorila. Résultats : Il s’agissait du cas de Monsieur MR, âgé de 59 ans, avec des antécédents d’hypertension artérielle (HTA) non suivi ayant reçu une dose du vaccin Covishild de Astra Zeneca administrée par l’équipe mobile de vaccination à l’autogare de Sogoniko. Il serait décédé dans la nuit du même jour. Son décès fut constaté à son arrivée au Cabinet médical Sorila au quartier Banakabougou en Commune 6. Un prélèvement a été réalisé pour le diagnostic de la COVID-19, revenu négatif. Conclusion : Cette investigation nous a permis d’investiguer un suspect cas de MAPI grave avec décès dont la cause probable serait une maladie cardiovasculaire et de poser la nécessité d’une collaboration étroite entre structures publiques et privées.

Mots clés : Investigation, Manifestations Adverses Post Immunisation (MAPI), Décès, Bamako.

Téléchargements

Publié-e

2021-08-04

Numéro

Rubrique

Articles originaux