SIMILITUDES ET DIFFÉRENCES DE DEUX INSTRUMENTS DE MUSIQUE À CALEBASSE D’AFRIQUE : LE BALAFON ET LE SINHOUN

Auteurs-es

  • Cossi Zéphirin Daavo

Résumé

Au sein de la grande variété des instruments de musique d’Afrique, il en existe qui présentent des spécificités notoires, aussi bien par leur composition que par leurs fonctions. C’est le cas du balafon, un instrument mythique des peuples manding que l’on retrouve dans plusieurs pays d’Afrique de l’Ouest. Il est fait de structure en bois et de calebasses en forme de petites gourdes et se joue avec deux baguettes. C’est aussi le cas du sinhoun (littéralement : tambour d’eau), un instrument typique du Bénin. Il était sacré et se jouait à l’occasion des décès, avant de devenir populaire de nos jours. Le sinhoun est fait d’un ou de deux récipients contenant de l’eau, à la surface de laquelle sont renversées deux demi-calebasses. Deux baguettes en bois servent à frapper les calebasses pour obtenir les sons. Le balafon et le sinhoun ont en commun les calebasses, mais ils se différencient sur plusieurs plans : la fonction, la rythmique, l’expansion géographique et l’évolution historique. La présente étude met en exergue les différences et similitudes entre les deux instruments à calebasse, dont l’invention est consécutive à la découverte par les peuples africains de la grande capacité de résonnance de ce fruit aux usages très variés. Nous mettrons aussi un accent particulier sur les caractéristiques des communautés qui les produisent et les utilisent.

Mots-clefs: instrument de musique, balafon, sinhoun, similitudes, communautés.

Téléchargements

Publié-e

2022-03-14

Numéro

Rubrique

Articles