LA COOPÉRATION DÉCENTRALISÉE AU MALI : UN OUTIL DE LUTTE CONTRE LES INÉGALITÉS SOCIO-ÉCONOMIQUES.

Auteurs-es

  • Mory DIALLO

Résumé

Depuis l’avènement de la démocratie au Mali, l’autorité centrale s’est inscrite dans la dynamique des stratégies de bonne gouvernance et de lutte contre la pauvreté à travers la mise en oeuvre du processus de décentralisation. En vertu de cette décentralisation, l’Etat a procédé au transfert de compétences dans plusieurs domaines afin de relancer le développement régional, local et communal. Parmi ces attributions conférées aux collectivités territoriales, la coopération décentralisée occupe une place importante. Ces relations de coopération peuvent aller du simple échange culturel à l’établissement d’une convention de partenariat dans le domaine social, économique et culturel. Il s’agit donc d’une relation à double sens qui doit se fonder sur la liberté, l’égalité et la démocratie. Sur la base de ces aspects, nous nous sommes demandé si la coopération peut constituer un facteur de développement économique et social pour les collectivités territoriales maliennes. La réponse à ces interrogations, dans une approche à la fois juridique et sociologique, permet de mettre en exergue, dans un premier temps, la coopération intérieure des collectivités territoriales maliennes et dans un second temps, la coopération extérieure des collectivités territoriales.

Mots clés : Collectivités territoriales, coopération, Etat, développement socio-économique, inégalité.

Téléchargements

Publié-e

2022-03-14

Numéro

Rubrique

Articles