EVALUATION DES CONNAISSANCES, ATTITUDES ET PRATIQUES DES MARAICHERS SUR L’USAGE RATIONNEL DES PESTICIDES : CAS DE BAGUINEDA ET BAMAKO, MALI

Auteurs-es

  • TIDIANE DIALLO Faculté de Pharmacie de Bamako, Université des Sciences, des Techniques et des Technologies de Bamako, Mali.
  • ABDOURAHAMANE DIARA Faculté de Pharmacie de Bamako, Université des Sciences, des Techniques et des Technologies de Bamako, Mali.
  • SANOU KHO COULIBALY Laboratoire National de la Santé de Bamako, Mali
  • ALAMINE ALASSANE DIT PAPA TOURE Faculté de Pharmacie de Bamako, Université des Sciences, des Techniques et des Technologies de Bamako, Mali.
  • BENOIT YARANGA KOUMARE Faculté de Pharmacie de Bamako, Université des Sciences, des Techniques et des Technologies de Bamako, Mali.
  • ABABACAR MAÏGA Faculté de Pharmacie de Bamako, Université des Sciences, des Techniques et des Technologies de Bamako, Mali.

Résumé

Résumé
Les pesticides sont souvent utilisés de manière inadaptée par les maraichers et laissant ainsi des résidus sur les
cultures et le sol qui pourraient nuire à la santé.L’objectif de notre étude était d’évaluer les connaissances,
attitudes et pratiques des maraîchers de la commune rurale de Baguinéda et des zones Péri urbaines de Bamako
sur l’usage rationnel des pesticides. Il s’agissait d’une étude sur d’évaluation sur les connaissances, attitudes et
pratiques des maraichers sur l’usage rationnel des pesticides dans la zone maraîchère de Baguinéda et Bamako.
Le Glyphosate et l’association Lambda Cyhalothrine/Diméthoate étaient les pesticides les plus utilisé. Les maux
de tête observés après le traitement des cultures étaient le symptôme le plus cité par les maraîchères de
Baguinéda et de Bamako. En outre les maraichers se lavaient systématiquement les mains après l’usage des
pesticides à Baguinéda, tandis qu’à Bamako ils versaient les eaux de rinçage près du champ et jetaient les
emballages vides au champ. Aucun maraicher n’a eu une formation sur la gestion des emballages vides mais
savaient que les pesticides pouvaient être nocifs à leur santé. L’usage des pesticides par les maraichers était non
rationnel ce qui peut être à l’origine des risques sanitaires.

Mots clés : Maraîchères, Pesticides, Bamako, Baguinéda.

Téléchargements

Publié-e

2021-09-29