Paludisme grave chez un nouveau-né prématuré à l’unité de néonatologie de l’Hôpital du Mali

##plugins.themes.bootstrap3.article.main##

B Kane
KW Diallo
AK Kone
T Simaga
O Kone
A Traore
F Dicko-Traore

Résumé

Introduction : le paludisme est un problème de santé publique au Mali. Cependant il est si rare chez le nouveau-né que sa recherche n’est pas systématique chez ce dernier même fébrile.


Observation : il s’agissait un nouveau-né prématuré de 21 jours admis pour fièvre à la néonatologie de l’Hôpital du Mali. Le diagnostic a été posé au test rapide (TDR) du paludisme. Un traitement comprenant l’artésunate, la transfusion de concentré globulaire et la perfusion du sérum glucosé 10% a été institué. L’évolution a été marquée par l’apyrexie, la reprise de l’alimentation et du poids, la diminution de la parasitémie et l’augmentation du taux de l’hémoglobine.


Conclusion : le TDR du paludisme doit être systématique chez les nouveau-nés fébriles en zone d’endémie palustre pour ne pas passer à côté d’un paludisme néonatal.

##plugins.themes.bootstrap3.article.details##

Rubrique
Cas Clinique