Connaissances, attitudes et pratiques des méthodes de contraception des élèves du Lycée Askia Mohamed de Bamako en 2020

Auteurs-es

  • Togni René Djossou

DOI :

https://doi.org/10.53318/msp.v13i1.2647

Mots-clés :

Contraception, Lycée, Connaissances, attitudes et pratiques en santé, Adolescent

Résumé

Introduction : La contraception en tant qu’ensemble des méthodes utilisées pour prévenir la survenue d’une grossesse après un rapport non protégé, est une stratégie que les autorités du Mali font la promotion. Le but de ce travail était d’étudier les connaissances, attitudes et pratiques de la contraception au Lycée Askia Mohamed de Bamako. Méthode et matériels : Il s’agissait d’une étude descriptive et transversale qui s’étendait de décembre 2019 à février 2020. Résultats : Les élèves de sexe masculin était majoritaire avec 55℅. La méthode de contraception la plus connue par les enquêtés était le préservatif (41,9% de réponses). Parmi nos enquêtés 7,7 % ont déjà utilisé au moins une fois une méthode de contraception. L’environnement socioreligieux avec 22,7% des cas et le manque d’information sur les méthodes contraceptives pour 15,7% de nos sujets étaient les principales raisons de la non utilisation des méthodes contraceptives. Conclusion : La connaissance de la contraception n’équivaut pas à son utilisation pratique chez les élèves. L’enjeu reste de taille pour aider les adolescents à mieux appréhender la sexualité ainsi que la contraception afin de prévenir les problèmes qui en découlent notamment les grossesses non désirées, les maladies sexuellement transmissibles et les interruptions volontaires de grossesse.

Téléchargements

Publié-e

2023-06-27

Comment citer

1.
Djossou TR. Connaissances, attitudes et pratiques des méthodes de contraception des élèves du Lycée Askia Mohamed de Bamako en 2020. Mali Sante Publique [Internet]. 27 juin 2023 [cité 18 juin 2024];13(1):66-71. Disponible à: https://revues.ml/index.php/msp/article/view/2647

Numéro

Rubrique

Articles originaux