Le Laboratoire à l’épreuve de la pandémie de la COVID-19 au Burkina Faso : Quels défis pour la régularité de l’offre de diagnostic

Contenu principal de l'article

T Sagna
HG Ouedraogo,
AA Zouré
S Zida
RT Compaore
D Kambire
et. al

Résumé

Introduction : La pandémie à nouveau coronavirus (COVID-19) due au nouveau virus du syndrome respiratoire aiguë sévère de type 2 (SARS-CoV-2), a tiré la sonnette d’alarme sur les capacités des laboratoires de par le monde entier, et particulièrement en Afrique.Objectif: Identifier les défis rencontrés par les laboratoires de diagnostic du SARS-CoV-2 au Burkina Faso.
Matériel et méthodes : Il s’est agi d’une recherche documentaire basée sur la consultation des articles scientifiques disponibles dans Pubmed, Google scholar, les documents du Service d’Information du Gouvernement, du Ministère de la santé et des laboratoires du Burkina Faso. Les mots clés utilisés étaient : COVID-19,SARS-CoV-2, laboratoire, diagnostic, Burkina Faso en français et en anglais. Résultats: Au Burkina Faso, face à la demande croissante en tests de diagnostic, des défis tels que l’approvisionnement limité en ressources de laboratoire, la continuité de l'alimentation électrique, le stockage des échantillons et la gestion des déchets biomédicaux ont été identifiés. Le nombre de laboratoires est limités, et leur localisation dans les grandes villes délaisse une dizaine d’autres régions. La technique de diagnostic moléculaire par RT-PCR en temps réel a été initialement utilisée avant la prise en compte du GeneXpert pour la décentralisation du diagnostic. Conclusion: L’incertitude sur l’approvisionnement et la disponibilité permanente des ressources des laboratoires pourrait constituer un handicap important en cas de recrudescence de COVID-19. Des efforts devraient être faits en investissant davantage dans l’équipement, l’approvisionnement en intrants de diagnostic et dans la recherche afin de parer aux éventuels cas de regain de la maladie.

Renseignements sur l'article

Rubrique
Article Original