Motifs, facteurs de risque et conséquences du retard à la consultation chez les sujets atteints du paludisme simple à Bembèrèkè (Bénin) en 2019

Contenu principal de l'article

A Alassani
I Mama Cissé
K Sake ALassan
L Codjo
H Dohou
P Gandaho

Résumé

Introduction : Le paludisme est une des principales causes de morbi-mortalité au Bénin. Parmi les facteurs favorisants le décès figure le retard à la prise en charge. La présente étude a pour objectif de déterminer la fréquence du retard, les motifs, les facteurs de risque et les conséquences du retard à la consultation chez les sujets atteints du paludisme simple à Bembèrèkè.


Méthode d’étude : Il s’agit d’une étude transversale à visée descriptive et analytique dans la population de Bembèrèkè. Le retard à la consultation a été défini pour un recours aux soins de plus de 24 h après le début des symptômes. L’analyse et le traitement des données étaient faites par les logiciels Epi data 3.1 et  Epi info 3.5. Une p-value inférieure à 5% avait été considérée comme significative.


Résultats : Au total, 178 adultes étaient recrutés dans cette étude parmi lesquels 93 (52,2%) étaient de sexe masculin soit un sexe ratio de 1,09.  L’âge moyen des sujets enquêtés était de 21 ± 6,49 ans. Le retard à la consultation était observé chez 128 patients soit une fréquence de 71,9%. Les motifs du retard à la consultation étaient l’automédication et le manque de moyens financiers respectivement chez 70,3% et 29,7% des patients. L’absence de moyens de déplacement et l’absence d’hospitalisation antérieure étaient les facteurs de risque du retard à la consultation.Le paludisme grave était la conséquence du retard à la consultation.


Conclusion : Les sujets souffrant de paludisme à Bembèrèkè ont un recours tardif à la consultation pour la plupart. Les motifs du retard à la consultation étaient l’automédication et le manque de moyens financiers

Renseignements sur l'article

Rubrique
Article Original