Connaissances, attitudes et pratiques des jeunes lycéens de Niono sur les IST, le VIH et le SIDA

Contenu principal de l'article

O Sangho
N Telly
A Sogodogo
MM Diarra
AY Touré
F Sangho
et. al

Résumé

Objectif : L’objectif était d’étudier les connaissances, attitudes et pratiques des jeunes lycéens de Niono en matière d’IST, de  VIH et du SIDA.
Matériel et méthodes : Il s’agissait d’une étude transversale ayant concerné 369 élèves du lycée MICHEL ALLAIRE et du lycée Public L’étude s’est déroulée d’avril 2016 à mars 2017. L’échantillon a été aléatoire et l’interview en mode face à face. Les données ont été analysées sur SPSS 20.0.
Résultats : L’âge moyen était de 17,62 ans ±1,8 ans. Le sexe masculin prédominait avec 56%. La majorité avait entendu parler des IST, du VIH et du Sida (95,90%), beaucoup plus lors des causeries (43,9%). Environ 42% et 46% ne connaissaient pas de signes d’IST et ne savaient qu’est-ce que c’est qu’une  séropositivité. Les rapports sexuels étaient cités par 32% élèves comme voies de transmission. La majorité (74%) savait que le multiple partenariat augmentait le risque de ces maladies. Le préservatif était le moyen de prévention le plus cité soit  44,2%. Près de 63% ont  accepté volontairementle test de dépistage. Un quart avait affirmé avoir réalisé le test et 35,2% avait déjà eu un contact sexuel dont 18,5% était âgé de  12 à 14 ans. La curiosité fut la raison évoquée par 68,5%. Parmi ceux en activité sexuelle, 45,4% n’ont pas utilisé le préservatif au cours du premier rapport sexuel.
Conclusion :Cette étude nous montre une bonne connaissance des élèves sur l’existence des IST, VIH et sida, malgré quelques disparités avec leursattitudes et pratiques sexuelles.

Renseignements sur l'article

Rubrique
Article Original