Mélioïdose cutanée : A propos d’un cas au Mali

Contenu principal de l'article

Adama Aguissa Dicko
et. al

Résumé

La mélioïdose est une zoonose bactérienne transmise par voie aérienne et cutanée, due à un bacille tellurique Burkholderia pseudomallei. C’est une infection sévère par ces complications viscérales. Elle est observée essentiellement en Asie du Sud-Est et au Nord de l’Australie. En Afrique et particulièrement au Mali, elle est rarement observée. Nous rapportons le cas d’un monsieur de 25 ans, malien, chauffeur mécanicien sans antécédents médico-chirurgicaux particuliers reçu en août 2021 pour des lésions papuleuses persistantes du visage survenues à la suite d’une longue panne de véhicule dans les broussailles de Kita une région du sud du Mali à pluviométrie élevée. A l’examen on notait un état général conservé, une fièvre à 38°C et un IMC à 22 Kg/m2. Au niveau cutané, on observait des lésions papulo-pustuleuses et nodulaires par endroits prédominant au visage et quelques-unes au dos. Le reste de l’examen clinique était normal. L’examen bactériologique du pus a mis en évidence la présence d’assez nombreuses colonies de Burkholderia pseudomallei qui étaient sensible à l’imipénème et intermédiaire à l’amoxicilline-acide clavulanique. Le reste du bilan était normal. Le patient a été traité par l’amoxicilline-acide clavulanique avec une disparition des lésions en 15 jours. La mélioïdose doit être toujours évoquée devant des lésions papulo-nodulaires et pustuleuses dans un contexte de séjour dans une zone humide. 

Renseignements sur l'article

Rubrique
Cas Clinique