Attitudes en prévention de la tuberculose par l’entourage du malade à Kouto, COTE D’IVOIRE, 2018

##plugins.themes.bootstrap3.article.main##

DP Kouassi
SI Soumahoro
AD Kouame
O Irika
M Coulibaly
M Karamoko
GHA Yao

Résumé

Introduction : En Côte d’Ivoire, comme dans la plupart des pays d’Afrique Subsaharienne, la TB demeure un problème de santé publique. Depuis 2012, l’OMS recommande une intégration de la communauté à la lutte contre la TB. La région sanitaire du Poro-Tchologo-Bagoué au nord de la Côte d’ivoire, est éprouvée par la tuberculose. La présente étude a pour objectif de déterminer les attitudes en prévention de l’entourage des patients tuberculeux à Boundiali.


Méthodologie : Nous avons mené du 28 mars 2018 au 14 mai 2018, une étude transversale à visée descriptive, auprès de l’entourage des patients tuberculeux suivis au CDT du CSU de Kouto, A partir d’un questionnaire, ils étaient interviewés. Les données collectées étaient analysées par les logiciels Epi Info (version 7) et SPSS IBM Statistics 20.0.


Résultats : Parmi les 206 personnes interrogées, 174, soit 84,47 % vivaient en zone rurale. La tranche d’âge de 25 à 49 ans était la plus représentée (57,77 %). Ils étaient analphabètes (71,84 %), gagnaient moins de 50 mille Francs CFA par mois (63,11 %), vivaient dans des cours communes (75,73 %) et des chambres à coucher communes (50,00 %). En cas d’atteinte d’un proche par la TBP, 12,4% des enquêtés lui conseilleraient de rester à la maison et garder le secret. Ils partageraient les mêmes couverts (41,1%) et le même lit que le malade (19,8%).


Conclusion : Cette étude démontre la vulnérabilité de l’entourage du patient tuberculeux dans un contexte de précarité socioéconomique.

##plugins.themes.bootstrap3.article.details##

Rubrique
Article Original