Les infections liées aux cathéters veineux centraux dans les hôpitaux universitaires de Bamako

Contenu principal de l'article

Seydina Alioune Beye
et. al

Résumé

Introduction : Le but de cette étude était d’évaluer les infections liées aux cathéters centraux dans les hôpitaux universitaires de Bamako.


Méthodes : Il s’agissait d’une étude descriptive à collecte prospective sur une période de deux mois. L’inclusion concernait les patients avec une durée de séjour de plus de 24 heures avec une apparition de signes suspects d’infections liées à un cathéter veineux central. Au laboratoire, la technique utilisée était la culture quantitative simplifiée de Brun Buisson qui définit l’infection à plus de 103UFC/ml dénombrées sur la gélose et la réalisation de l’étude de sensibilité aux antimicrobiens. La saisie et l’analyse des données étaient réalisées avec les logiciels SPSS 20.0.


Résultats : Durant la période d’étude, 27 patients ont répondu à notre critère d’inclusion sur un total de 151 patients ayant reçu un cathéter central pendant le séjour. L’âge moyen était de 37,03±15,43 ans. Les signes évocateurs d’infections liées aux cathéters étaient une fièvre (27 patients), du pus aux points d’insertion (5 patients) et une rougeur de la peau chez 3. Le site d’insertion était fémoral (22 patients), jugulaire (4 patients) et sous clavier chez 1 patient. La durée moyenne de séjour de KTC était de 8,96±4,45 jours avec une durée supérieure à 14 jours chez 37% des patients. Les microorganismes retrouvés étaient des BGN fermentaires, BGN non fermentaires et Cocci Gram positif avec respectivement 45%, 40% et 15%. Les BGN fermentaires étaient un Enterobacter cloacae (4 patients), Klebsiella pneumoniae (3 patients) et Eschérichia coli chez un patient. Deux cas de bactériémie étaient retrouvés. Malgré une résistance élevée, la majorité des souches isolées étaient sensibles à l’amikacine.


Conclusion : Cette étude confirme une incidence élevée des infections liées aux cathéters centraux avec une morbimortalité élevée.

Renseignements sur l'article

Rubrique
Article Original