Identification et dosage du Deltaméthrine dans les moustiquaires imprégnées d’insecticide par la Chromatographie Liquide à Haute Performance au Laboratoire national de la santé à Bamako

Contenu principal de l'article

Tidiane Diallo
et. al

Résumé

Objectif : Contribuer au contrôle de qualité des moustiquaires imprégnées d’insecticides par la technique de la Chromatographie liquide à haute performance pour assurer leur efficacité dans la prévention du paludisme au Mali.


Matériel et Méthodes : les échantillons étaient constitués de moustiquaires achetées ou obtenues gratuitement. L’échantillonnage a consisté à une coupure aléatoire de petits morceaux sur les cinq côtés de la moustiquaire puis une coupure d’un carré modèle de 10*10 cm. Au total quatre moustiquaires ont fait l’objet d’analyse. Le matériel utilisé pour l’analyse des moustiquaires était la Chromatographie liquide haute performance (HPLC) couplée à un Détecteur à Barrette de Diode. La méthode d’analyse était basée sur une extraction solide/liquide avec comme solvant d’extraction l’Acétone pendant une période de deux heures puis évaporer à sec l’extrait. L’extrait sec a été récupéré avec 1 mL d’Acétonitrile pour analyse.


Résultats : Tous les échantillons étaient à base de polyester, sauf un qui était en polyéthylène et un poids variant entre 452,3 et 651,0 grammes. Les conditions chromatographiques utilisées ont permis d’identifier et doser la Deltaméthrine dans les échantillons de moustiquaires à un temps de rétention de 3,27 minutes. Les différentes gammes de concentrations étaient proportionnelles à la surface des pics obtenues. Un échantillon sur quatre était sous dosé donc non conforme.


Conclusion : La méthode ainsi mise en place permettra le dosage de la Deltaméthrine dans les différents matériaux de moustiquaires afin d’assurer la surveillance de la qualité des moustiquaires au Mali.

Renseignements sur l'article

Rubrique
Article Original