Bilan de surveillance des paralysies flasques aiguës au Niger, 2012-2022

Contenu principal de l'article

Z Abdoulaye
et al

Résumé

Introduction : La paralysie flasque aigüe  de la poliomyélite aigüe antérieure persiste sur un mode endémique dans certains pays d’Afrique et d’Asie dont le Niger. L’objectif  de cette étude était d’établir un bilan de la surveillance des paralysies flasques aiguës au Niger de 2012 à 2022. Méthodes : Il s’agissait d’une étude transversale portant sur une période de 10 ans allant de 2012 à 2022. La population d’étude était constituée par les cas de paralysie flasque aigüe confirmés et notifiés à la Direction de la Surveillance et de la Riposte aux Epidémies du Niger. Résultats : L’échantillon était constitué de 7231 cas confirmés de paralysie flasque aigüe. Le sexe masculin était majoritaire avec 55,18% et les patients de moins de moins de 5 ans prédominaient avec 89,60%. L’année 2018 a enregistré le grand nombre de cas avec 1571 cas soit 21,72%. La région de Maradi était la plus concernée avec plus de 2000 cas. Une asymétrie au niveau d’un membre inférieur était observée chez 34,41% des cas. La poliomyélite était confirmée chez 58 patients soit 0,80% dont une majorité d’enfants de moins de 5ans et dont 48,27% avaient reçu moins de 3 doses de VPO. Le délai de notification était supérieur à 24 heures dans 58,51% des cas. Conclusion : L’étude a permis de mieux comprendre la surveillance de la poliomyélite au Niger et d’apprécier les facteurs associés. Des efforts restent à consentir en termes de prévention notamment le renforcement de la couverture vaccinale

Renseignements sur l'article

Comment citer
1.
Abdoulaye Z, al et. Bilan de surveillance des paralysies flasques aiguës au Niger, 2012-2022. Rev Mali Infectiol Microbiol [Internet]. 13 mars 2024 [cité 20 avr. 2024];19(1):24-7. Disponible à: https://revues.ml/index.php/remim/article/view/2789
Rubrique
Article Original